Le Royal chocolat ou Trianon selon les régions !!! et surprise ma candidature envoyée — CAP Pâtissier.

Je suis de retour de vacances !! Une semaine formidable à Majorque (Baléares) passée avec mes cousins qui m’a reboostée à 300%… et je vais en avoir besoin car les semaines prochaines s’annoncent très chargées avec le baptème de ma petite louloute fin juin et …. c’est officiel…ma candidature pour une formation de CAP Pâtissier; Et oui je me lance et je vais me battre pour cette place !! Je suis vraiment très excitée et en même temps complètement effrayée mais pour la première fois depuis un moment je me sens sur-motivée – c’est un très beau challenge et surtout la première pierre de mon projet. Je vous tiendrais au courant bien évidemment !!

En attendant, je me suis attaquée à un monstre de gourmandise – le Royal chocolat que l’on appelle aussi dans d’autres régions le Trianon.

IMG_20150321_130327

C’est étonnement pas si compliqué si on suit toutes les étapes une par une. Alors oui il faut prendre son temps car c’est assez long mais la pâtisserie ça ne se presse pas !

Pour cette recette, je me suis inspirée de « La cuisine de monica » qui a une super vidéo !! C’est super bien expliqué.

Ingrédients : 
IMG_20150321_130253

BISCUIT CHOCOLAT

4 oeufs

100g de sucre

100g de farine

80g de chocolat noir

20g de beurre

PRALINÉ FEUILLETÉ

100g de Praliné

100g de feuilletine (ou crêpe gavotte)

MOUSSE AU CHOCOLAT

4 jaunes

300g de chocolat noir

550g de crème entière (35% MG)

40g de sucre

3 c.à.s. d’eau

GLAÇAGE CHOCOLAT

200g de sucre

70g d’eau

70g de poudre de cacao non sucré

140g de crème liquide entière (35% MG)

4 feuilles de gélatine

IMG_20150321_121344

BISCUIT CHOCOLAT
  1. Fondre le chocolat et le beurre au micro-onde
  2. Séparez le blanc des jaunes. Montez les blancs en neige.
    Astuce : petite vitesse pour les rendre plus fermes.
  3. Blanchir les jaunes avec le sucre.
  4. Ajoutez le mélange chocolat beurre fondu.
  5. Puis délicatement les blancs en neige et finir par la farine tamisée.
    Placez-le directement dans le moule.
  6. Cuire entre 8 et 12min à 180°C.
  7. La quantité est indiqué pour les deux biscuits. vous pouvez soit les faire à la suite, soit les cuire en une seule fois, et couper en deux le biscuit ensuite (horizontalement).
  8. A réaliser la veille et le placez au frais : il sera plus onctueux.
PRALINÉ FEUILLETÉ
  1. Mélanger les deux ingrédients délicatement.
MOUSSE AU CHOCOLAT
  1. Fondre le chocolat au bain marie.
  2. Montez la crème à l’aide d’un batteur.
  3. Réservez au frais.
  4. Dans une casserole, portez l’eau et le sucre à ébullition.
  5. Retirez et versez sur les jaunes petit à petit tout en fouettant énergiquement jusqu’à que le mélange ait doublé.
  6. Ajoutez le chocolat et finir avec la crème en montant petit à petit.
MONTAGE DU ROYAL CHOCOLAT
  1. Prenez un plat et mettez un film alimentaire sur le dessus.
  2. Placez ensuite votre cadre en inox dessus.
  3. Coupez le contour du biscuit pour bien égaliser.
  4. Mettez l’un des deux biscuits réalisés au fond.
  5. Ajoutez le praliné feuilleté.
  6. Enlevez le moule pour bien étaler avec la maryse.
  7. Ajoutez la mousse au chocolat (gardez-en un peu pour le dessus) et faire en sorte qu’elle coule bien sur les côtés par l’espace laissé par le biscuit dont les bords ont été coupés.
  8. Prenez le plat et chassez l’air en donnant plusieurs coups sur votre table de travail.
  9. Ajoutez le deuxième biscuit et n’hésitez pas à l’enfoncer un peu.
  10. Versez le reste de mousse au chocolat et lissez.
  11. Placez-le deux bonnes heures au congélateur au minimum.
  12. Avec un chalumeau, chauffez le contour de votre moule pour pouvoir aisément le démouler et remettez-le au congélateur le temps de faire votre glaçage.
  13. Pour le glaçage, placez votre Royal Chocolat sur un récipient en hauteur et mettez en dessous un plat pour que ça ne coule pas sur la table ! Versez votre glaçage et lissez légèrement. Laissez s’écouler le glaçage avant de le placer dans un plat.
  14. Placez-le au minimum deux heures au congélateur, mais toute la nuit si vous le pouvez.
GLAÇAGE CHOCOLAT
  1. Mettrez à tremper la gélatine dans une eau bien froide.
  2. Portez à ébullition eau et sucre et laissez cuire 3min.
  3. Retirez du feu et ajoutez le cacao en poudre et mélanger.
  4. Versez la crème préalablement portée à ébullition et mélangez une nouvelle fois.
  5. Ajoutez la gélatine ramollie.
  6. Avant de glacer, réchauffez quelques secondes au micro-onde. Utilisez à une température de 30°C maxi.

IMG_20150321_130147

Notes
Le Royal Chocolat se mange frais et il faut le sortir du congélateur au minimum 4h avant de le déguster !
Par ailleurs, il se congèle très bien et peut être fait plusieurs jours à l’avance.
Dimensions du moule : de 18 sur 18cm à 22 sur 22cm

Pour mon royal je n’ai mis qu’un seul biscuit, moins classique mais aussi plus léger (si on peut dire…Hum Hum !!)

IMG_20150321_121606

Je n’ai qu’une seule chose à dire, c’est une tuerie, on ne peut pas s’arrêter : un vrai danger !!!

Mi@m !

L’éclair au chocolat !

IMG_20150306_150123

Alors, pour ces éclairs j’ai utilisé la même recette de pâte à choux que pour faire mes chouquettes. Ensuite, j’ai réalisé une crème pâtissière classique au chocolat. Et j’ai terminé par le glaçage à tomber par terre inspiré directement du blog Mon tiroir à recettes. Bon peut mieux faire question présentation, en effet il faut que je revois les proportions pour former mes éclairs, ils sont un peu dodus mais pour les gourmands c’est une aubaine !!

IMG_20150306_150152

Crème pâtissière au chocolat :

40g de sucre

15g de maïzena

18g de beurre

175ml de lait

Deux jaunes d’oeuf

5g de cacao amer

50g de chocolat corsé

50g de crème liquide entière

Glaçage : 

50g de sucre

50g de crème entière

50g de chocolat

 IMG_20150306_145455

Crème pâtissière au chocolat :

Faire bouillir le lait dans une casserole, couper le feu dès l’ébullition.
Dans un petit saladier, battre les jaunes avec le sucre, puis avec la maïzena. Incorporer le lait chaud peu à peu tout en fouettant.Verser ce mélange dans la casserole.
Mettre celle-ci sur feu vif, et bien mélanger la préparation. Dès les premiers signes d’épaississement, couper le feu, bien mélanger, jusqu’à ce que la préparation prenne la consistance d’une crème pâtissière. Elle doit être vraiment épaisse, si ce n’est pas le cas, la remettre une minute à feu vif pour s’assurer qu’elle ait bien pris. Ajouter le cacao, laisser tiédir quelques instants, puis ajouter le beurre et mélanger.
Préparer une ganache au chocolat en versant la crème liquide bouillante sur le chocolat préalablement fondu au bain-marie. Mélanger le tout à la maryse de façon à obtenir une crème au chocolat bien homogène.
Incorporer cette ganache à la crème pâtissière précédemment réalisée.
A l’aide d’une poche à douille munie d’un embout suffisamment long et fin, percer le dessous de chaque éclair en deux ou trois points (aux extrémités et éventuellement au centre si les éclairs sont très longs). Presser la poche pour fourrer les éclairs, en faisant attention à ce qu’ils ne se brisent pas sous la pression.

Glaçage des éclairs au chocolat :

IMG_20150306_145544

Dans une petite casserole, faire un caramel à sec en versant le sucre dedans et en laissant chauffer à feu vif. Pendant ce temps, chauffer la crème fraîche 30 secondes au micro-ondes.
Lorsque le sucre fond, remuer celui-ci pour s’assurer qu’il ne reste pas de cristaux. Une fois le caramel bien liquide et que celui-ci se colore, couper le feu. Incorporer la crème chaude tout tout tout doucement, cuillère après cuillère, en mélangeant bien entre chaque. (Pas de précipitation !! Beaucoup de patience !!!)
IMG_20150306_145440
Incorporer ensuite le chocolat (hors du feu !) carré après carré, toujours aussi lentement pour que le mélange reste bien lisse et bien liquide.
Au moment de recouvrir les éclairs de glaçage, s’assurer que celui-ci soit bien chaud et vraiment liquide. Si besoin, le refaire chauffer doucement pour le liquéfier.
Tremper chaque éclair dans le mélange chocolat-caramel et les relever d’un geste sec afin que le glaçage soit lisse et réussi. C’est un coup de main à prendre et je pense qu’un peu d’entraînement ne serait pas de trop !!
IMG_20150306_220111IMG_20150306_215955
Hummm….trop bon quand même…
@ mercredi prochain !